Rechercher
  • Laëtitia MASQUELIER

Le gingembre : une racine qui gagne à être connue...


Cette plante venue d’Asie a longtemps vécu en occident sur la réputation de ses vertus aphrodisiaques. Le développement de la nouvelle cuisine et l’ouverture aux cultures indienne et asiatique lui ont redonné une place privilégiée dans notre quotidien alimentaire. Cependant son action sur notre métabolisme est encore bien méconnue dans notre culture occidentale tandis que d’autres systèmes de santé comme l’Ayurvéda le considèrent depuis longtemps comme un remède universel. En effet son action sur tous les tissus corporels lui confère une place essentielle dans la pharmacopée ayurvédique. Il est considéré comme stimulant, diaphorétique, expectorant, carminatif, antiémétique, régénérant, vasodilatateur ! Autant dire que beaucoup de petits maux peuvent être soulagés avec seulement un peu de racine de gingembre à la maison. Son action est particulièrement efficace sur les affections Kapha, liées à la congestion comme les refroidissements, les rhumes, la toux mais également les nausées, une mauvaise digestion due à un feu digestif(Agni) bas ou les vomissements. Il sera un allié de choix également pour les déséquilibres de type Vata tels que crampes abdominales, gaz, et même l’arthrite. Par son action chauffante, il dilate les canaux et liquéfie les toxines pour une meilleure élimination. Il contribue à restaurer ou soutenir le feu digestif, élément essentiel du bon fonctionnement métabolique et d’une bonne santé générale. Comment l’utiliser ? On choisira la racine de gingembre frais pour des infusions douces ou des décoctions et le gingembre sec pour des infusions plus fortes, avec une action ciblée. De façon générale les types Vata et Pitta privilégieront la forme fraiche car moins piquante et moins sèchante tandis que les types Kapha pourront utiliser les deux formes. Il est très souvent utilisé l’hiver dans les préparations de thé ou de tisanes avec la cannelle, la cardamome ou le cumin pour son coté chauffant et tonique de l’organisme. Pourquoi l’utiliser en été si elle est chauffante ? Parce que c’est une plante aux qualités sattviques * et tonique de l’organisme. L’infusion froide (non chauffée) de gingembre peut être associée à d’autres plantes douces ou rafraichissantes pour équilibrer son effet chauffant (menthe douce, fenouil, lavande, pétales de roses, pissenlit,…) Quelle quantité ? En digestif, 0,5 cm à 1cm dans une infusion froide avec des plantes fraiches (précédemment citées), ou râpé pour parfumer les plats d’été, les chutneys de fruits, etc… A vous maintenant de découvrir cette plante et de gouter ses vertus millénaires ! * Sattva selon l’Ayurvéda, est le principe de l‘intelligence intérieure qui apporte joie et harmonie. Développer Sattva, c’est cultiver l’harmonie et la joie, développer l’éveil de l’âme.

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout