• laetitiamasquelier

Mon travail, ma passion...

Mis à jour : 29 nov 2019

Je ne prétends ni soigner, ni guérir. J'accompagne celui ou celle qui me le demande à savoir écouter leurs corps afin de le libérer des empreintes douloureuses pour qu'ils puissent enfin aller mieux.


C'est en écoutant, observant, en réunissant ce que j'ai appris sur les personnes qui sont venues me voir que j'ai compris qu'il fallait inévitablement aller au plus profond de son corps pour trouver la cause initiale qui peut nous plonger dans la souffrance, le désespoir voir la mort...


Toutes les personnes qui sont venues me voir souffrent ou cherchent à comprendre, trouver un sens au pourquoi : "Pourquoi je suis touchée par la fibromyalgie ?" ; "pourquoi je ne me sens pas bien alors que j'ai tout pour être heureux (se) ?" ; "Mes nuits sont un enfer, je n'arrive pas à dormir"; "dès que le soir arrive je commence à angoisser" ; "Pourquoi ma vie amoureuse est un échec" ; "je ne me sens bien nul part, je ne trouve pas ma place au sein de la société"... D'autres sont épuisées de devoir sans cesse affronter des épreuves, de se sentir mal dans leur peau, dans leur tête ou de voir se répéter les mêmes situations douloureuses (échecs professionnels, ruptures, accidents, deuils...).


Je reçois, j'écoute et j'invite chacune de ces personnes à me raconter leur parcours familial et personnel. Me direz-vous pourquoi ressasser le passé, les événements douloureux ? Je vous réponds "pour aller mieux". Mais pour "aller mieux"il faut accepter de voir sur quoi on a jusqu'alors fermé les yeux. Se remémorer, revivre la situation qui fait souffrir puis écouter ce que dit son corps, même si c'est très difficile ou inacceptable...


Trouver la cause initiale à son mal être est loin d'être évident car au fils des années nous mettons tous en place des stratégies de survie tel une armure ou un boumkoeur grâce auxquelles nous pouvons continuer à avancer sans devoir affronter ce qui nous fait souffrir, au plus profond de nous. Un peu comme le mur d'une palissade que l'on rebouche de ciment dès l'apparition d'une fissure alors que l'on sait que la cause de ces fissures à répétition est dû à la fondation faite de sable. Il serait pourtant plus judicieux de recommencer la base mais c'est bien plus rapide de cacher "les petites misères" que d'entreprendre un gros chantier ! Le mur porte pourtant toutes ces couches et on ne peut pas faire comme si elles étaient inexistantes !


Tout ce que notre esprit s'efforce d'oublier parce que c'est insupportable, notre corps le porte en lui. Il s'en souvient et continue d'agir en fonction de cette mémoire, enfouie peut-être, mais néanmoins tatouée dans notre chair. Et l'écho de cette mémoire résonne régulièrement, de plus en plus fort, tant que le corps ne s'en est pas libéré. C'est pourquoi il est primordial de trouver sa source pour qu'il cesse de résonner et de nous mettre en danger.

6 vues
Contact

Laëtitia MASQUELIER

21, rue Jean Jaurès

62880 VENDIN LE VIEIL, France

​​

Tél : 07 72 41 04 01

contact@relaxez-vous.net

  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • Instagram
  • Youtube
  • Google Play Social Icône